Module 1, Chapitre 5

Aménagement par la Conscience

14/06/2024
Progression du Module
0% terminé

Les capacités génétiques peuvent-elles être aménagées par la Conscience ?


Théoriquement oui, pratiquement non. Selon la démarche tantrique, tout le potentiel de la création est entre vos mains ; pratiquement, cela n’est vrai que sur un certain plan. Vous êtes né avec un capital héréditaire, biologique, qui restera toujours en filigrane. Si vous acceptez totalement votre capital, si vous le découvrez, entrez en intelligence avec, si vous ne voulez pas être autrement ou plus que votre capital, que vraiment vous l’écoutez, alors vous allez découvrir une telle finesse que vous allez exploiter votre capital à cent pour cent.
Par contre, si l’on vit sur un capital hypothétique “comme on voudrait être” on reste toujours dans un cercle vicieux et l’on bute toujours sur des limitations. Le déploiement de votre capital est fonction de votre ouverture. Chaque capital, chaque potentiel humain regorge de lumière, chaque capital correspond exactement à ce qu’il faut pour pressentir cette autonomie. Les différences entre les humains existent quant à leurs caractéristiques : plus grands, plus beaux, plus musiciens, mais, quant à leur potentiel, il convient et suffit parfaitement pour arpenter cette démarche, ce questionnement.
Vouloir changer son capital est un non-sens ; totalement l’écouter, car il va pointer directement vers la lumière, jusqu’au pressentiment de son autonomie.

Vous naissez avec différentes capacités, cela est de peu d’importance, l’essentiel est l’écoute de vos capacités. Pendant un certain temps, vous écoutez le corps, mais en vérité ce n’est pas l’écoute du corps qui nousintéresse car, malgré toutes ses extraordinaires ramifications, vous ressentirez quand même une insatisfaction. En se familiarisant avec l’écoute du corps, et du fait que l’accent n’est pas mis sur l’énergie, sur la sensation, cet objet-corps va perdre ses qualifications et laisser place vide pour qu’apparaisse l’écoute de l’écoute.
Écouter le corps est une préparation, un artifice pour être un avec cette écoute. Pour cela, du point de vue traditionnel, on peut dire que c’est inutile. L’être humain est tellement conditionné que, dans la pédagogie de l’Inde, on tolère la présence de l’objet pour pouvoir, à un moment donné, se référer uniquement à la lumière qui éclaire l’objet. On accueille le corps, puis à un moment donné on accueille l’accueil. Ne pas se fixer sur le travail corporel. Si cela concerne vos caractéristiques, oui, mais sinon vous ne perdez absolument rien, c’est un passe-temps.

Tôt ou tard, l’écoute se révèle avec ou sans approche corporelle.

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *